La marche nordique

Généralités

Dérivée du ski de fond, cette activité déjà pratiquée par les finnois dans les années 30 a pris un véritable essor sous nos contrées au début des années 2000.
Les bâtons servent ici, non seulement à se soutenir ou s’appuyer, mais surtout à se propulser.
Les membres supérieurs jouent un rôle aussi important que les membres inférieurs dans la progression.
Ajoutez à cela un travail sur le maintien du corps et les rotations du tronc et du bassin, et vous avez une activité musculaire plus que complète.
Discipline aérobie douce par excellence, elle permet outre l’important travail musculaire qu’elle engendre, de brûler les graisses et d’assurer un bon contrôle du poids.
Pratiquée en plein air, elle assure détente et bien être et permet d’oublier ses petits soucis quotidiens.
En groupe, la convivialité est toujours au rendez-vous.
D’approche facile et relativement bon marché, elle est à la portée de tous, du sportif amateur à l’athlète de haut niveau qui l’inclut dans sa préparation physique, en passant par la revalidation du blessé ou la reprise d’activité du sédentaire.

La formation

Dans l’asbl, le choix aujourd'hui privilégié est de former l'ensemble des moniteurs au cursus de formation Adeps.
 

La méthode se décline en 5 séances qui correspondent à une dizaine d’heures d’apprentissage.
Au terme de celles-ci, vous aurez déjà une bonne base technique qui vous permettra d’apprécier, au fur et à mesure de vos sorties et balades, tous les bienfaits de la marche nordique.

demarche MN.jpg